Arrêtez de faire ces erreurs de microdosage

Le microdosage est à l'honneur. Mais à mesure que cette tendance continue de s’accentuer, la marge d’erreur augmente également. Cet été, nous avons accueilli des milliers de microdoseurs à nos portes sur le Keizersgracht et via des commandes en ligne. Après avoir reçu de nombreux retours et entendu les questions les plus courantes, voici notre liste des erreurs à éviter lors du microdosage.

1. NE PAS DÉFINIR L'INTENTION

Le microdosage est souvent utilisé comme outil de croissance personnelle, d’augmentation de la productivité ou à des fins thérapeutiques. Définir une intention est crucial car cela vous aide à vous concentrer sur ce que vous souhaitez réaliser avec le microdosage. Sans une intention claire, vous risquez de ne pas suivre efficacement vos progrès ni de réaliser tout le potentiel du microdosage. C'est formidable de se concentrer sur le pourquoi, le quoi et le comment Par exemple, il peut s'agir de déclarations d'intention à prendre en compte


Pourquoi voulez-vous microdoser

  • Je veux être mieux concentré
  • Je souhaite intégrer le microdosage à mon bien-être holistique
  • Je veux aider mon cerveau et mon corps à se reposer et à se détendre
  • Je veux une attention et une mémoire plus soutenues

À quoi est-ce que cela ressemble idéalement dans votre vie quotidienne

  • Conversations plus significatives et plus approfondies
  • Rétention de mémoire plus élevée
  • Plus d'idées créatives au travail/à l'étude
  • Une humeur mieux régulée
  • Amélioration de la qualité et de la durée du sommeil
  • Plus de motivation et moins de procrastination

Comment Puis-je vérifier si j'atteins mon intention ?

  • Journalisation
  • Parler à un ami des effets du microdosage
  • Analysez-le avec l'IA
  • Méditation

 

2. NE VOUS embêtez PAS À TROUVER LE SWEET SPOT/SWEET ROUTINE

Le microdosage consiste à trouver le bon dosage (le « sweet spot ») et une routine adaptée à vos besoins spécifiques. Ne pas faire l’effort de déterminer ce qui vous convient le mieux pourrait entraîner des résultats inefficaces, voire des effets secondaires indésirables. Nous vous recommandons de commencer avec une dose de 1 gramme et de l'ajuster progressivement  pour trouver les bénéfices que vous souhaitez produire sans effets indésirables. Il en va de même pour la routine  il n'existe pas d'approche universelle  ou. Pour beaucoup de gens, un jour de congé et deux jours de congé fonctionnent très bien, mais vous pouvez également choisir de régler les jours de la semaine en microdosage, en faisant trois jours de suite et quatre jours de congé. Consultez notre  blogging  à ce sujet pour plus d'informations. L'essentiel est  : la chimie du corps et du cerveau de chacun est différente. Ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner de la même manière pour une autre. Ignorer votre réactivité personnelle et copier aveuglément le schéma de microdosage de quelqu'un d'autre peut conduire à des résultats sous-optimaux.

 

3. NE PAS PRENDRE DE JOURS DE CONF

Les programmes de microdosage impliquent souvent des jours de cycle, au cours desquels vous prenez la dose certains jours et avez des jours de repos entre les deux. Sauter des jours de repos peut entraîner une augmentation de la tolérance, entraînant une diminution des effets du microdosage avec le temps. Il est essentiel de suivre un calendrier de pauses pour maximiser les avantages et minimiser les inconvénients potentiels. Consultez notre  blogging  à ce sujet pour plus d'informations.

 

4. S'ATTENDRE À CE QUE CE SOIT UN AVANTAGE MIRACLE ET NE PAS ADOPTER UNE APPROCHE HOLISTIQUE

Le microdosage doit être considéré comme un outil au sein d’une approche holistique d’auto-amélioration ou de guérison. S'appuyer uniquement sur le microdosage sans prêter attention à d'autres aspects de votre bien-être, tels que l'alimentation, l'exercice, le sommeil et la santé mentale, peut conduire à des attentes irréalistes. Il ne s’agit pas d’une solution garantie à tous les problèmes, et une approche globale du bien-être est souvent plus efficace.

 

5. EFFETS À COURT TERME SURESTIMÉS

Le microdosage ne produit pas de changements immédiats et spectaculaires pour de nombreuses personnes. Certaines personnes s'attendent à des résultats immédiats et se découragent lorsqu'elles ne les expérimentent pas. En raison de la nature du microdosage, il n’induit pas d’états de conscience modifiés, mais il continue de faire beaucoup de choses « en arrière-plan ». La patience et une perspective à plus long terme sont importantes lors du microdosage

 

ÇA SE RÉSISTE À

En conclusion, à mesure que le microdosage devient de plus en plus populaire, il est essentiel d'éviter les erreurs courantes : définir des intentions claires en matière de croissance personnelle, de productivité ou de thérapie ; déterminez votre point idéal en termes de dosage et de routine ; prendre des jours de repos pour éviter l'accumulation de tolérance ; envisager le microdosage dans le cadre d’une stratégie holistique d’auto-amélioration incluant l’alimentation, l’exercice, le sommeil et la santé mentale ; et ne vous attendez pas à des changements immédiats, sachant que le microdosage fonctionne de manière subtile en arrière-plan, nécessitant de la patience et une perspective à long terme pour ses bienfaits durables. En comprenant ces considérations, on peut se lancer dans un parcours de microdosage équilibré et éclairé, maximisant son potentiel dans un cadre plus large de bien-être et d’auto-amélioration.